Comment porter plainte contre la police

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Comment porter plainte contre la police

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous avez fait l’objet de violences policières ? Vous avez été victime d'un comportement mettant en cause un agent de la police nationale ? Sachez que vous avez la possibilité de dénoncer de tels agissements.

Voici des conseils et la marche à suivre pour porter plainte contre la police nationale.

 

1. Déposez une plainte contre un agent de la police nationale

Si vous avez été victime du comportement d'un agent affecté à la police nationale, vous pouvez porter plainte contre ce dernier :

  • en vous déplaçant auprès d'un commissariat ou d'une gendarmerie ;
  • par voie postale, en adressant un courrier au procureur de la République ;
  • en ligne, en remplissant un formulaire spécifique destiné à l'enregistrement de votre plainte :
    • cette pré-plainte en ligne permet d'effectuer une déclaration pour des faits d'atteinte aux biens (vol, dégradations, escroquerie...) dont vous êtes victime et pour lesquels vous ne connaissez pas l'identité de l'auteur ;
    • afin qu'elle soit enregistrée comme plainte, vous devrez signer cette déclaration dans une unité de gendarmerie ou dans le service de police que vous aurez choisi.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Saisissez le Défenseur des droits

Vous avez la possibilité de saisir le Défenseur des droits via le formulaire en ligne conçu à cet effet.

  • Sélectionnez la proposition suivante « je souhaite saisir le Défenseur des droits ».
  • Sur la 2e page du formulaire, cochez la case correspondant à « le comportement des forces de sécurité ».
  • Sur la 3e page, sélectionnez le thème de votre saisine en choisissant l’une des occurrences présente dans le menu déroulant. Rédigez une description précise de votre situation et répondez aux questions figurant sur le formulaire. Validez.
  • Sur la 4e page du formulaire, téléchargez les documents qui vous semblent importants pour compléter votre saisine, comme un procès-verbal de plainte par exemple, puis validez cette page.
  • Sur la 5e page, renseignez votre identité ainsi que vos coordonnées complètes, puis validez.
  • Sur la 6e page, vérifiez l’exactitude des informations portées sur le formulaire. N’hésitez pas à corriger d’éventuelles erreurs avant de valider définitivement ce dernier.
  • Une fois le formulaire envoyé, votre demande sera communiquée au Défenseur des droits.

Le Défenseur des droits étudie votre demande et détermine la suite à lui apporter. Il peut ainsi :

  • clôturer l'affaire dès sa saisine ;
  • proposer une transaction ;
  • enjoindre l'auteur des faits à suivre la mesure qu'il détermine ;
  • effectuer des recommandations à l'encontre de l'auteur des faits dénoncés ou donner son avis à ce dernier, notamment s'il s'agit d'une administration ;
  • saisir le procureur de la République pour qu'il diligente une enquête.

Les décisions du Défenseur des droits ne sont susceptibles d'aucun recours.

Télécharger le document Ooreka

3. Effectuez un signalement à l'IGPN

Vous pouvez effectuer un signalement en ligne sur Internet auprès de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) via le formulaire conçu à cet effet.

  • Remplissez-le intégralement en y reportant :
    • votre identité ;
    • vos coordonnées complètes ;
    • la description précise des faits tels qu’ils se sont déroulés ;
    • les circonstances dans lesquelles ils se sont produits.
  • Si vous détenez des vidéos, photos, documents audio, ainsi que des témoignages des faits que vous entendez signaler, cochez les cases correspondantes afin que l’IGPN soit informée que vous êtes en mesure d'apporter des preuves concernant les faits que vous entendez dénoncer.
  • Remplissez le test Captcha et cliquez sur l’encadré « envoyer » afin de soumettre votre signalement au service de l’Inspection générale de la police nationale.

Une fois le signalement effectué, il est transmis aux services de l’IGPN afin d’y être traité. Vous serez informé de la suite qui lui est réservée, notamment si cela conduit à l'ouverture d'une procédure judiciaire à l’encontre d’un policier.

4. Contactez un avocat pour porter plainte contre la police

N’hésitez pas à contacter un avocat : ce n'est pas obligatoire mais cependant conseillé pour vous faire assister et assurer la défense de vos droits et de vos intérêts.

Vous pouvez solliciter un avocat à chaque étape de la procédure, dès que vous en ressentez la nécessité.

Télécharger le document Ooreka
Justice

Justice : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le fonctionnement judiciaire
  • Les infos essentielles sur les intervenants
  • Des conseils pour saisir la justice
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Police nationale

Sommaire

Distinction police et gendarmerie

Police ou gendarmerie

Mission de sécurité publique

Gardien de la paix Brigade de sûreté urbaine