Changer d’avocat

Sommaire

Changer d’avocat

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous êtes libre de changer d’avocat sans avoir à vous justifier. Vous devez toutefois l’en informer et régler le solde de ses honoraires.

Voici comment changer d'avocat en cours de procédure.

1. Informez votre avocat de votre décision

De multiples motifs peuvent vous pousser à vouloir interrompre la mission que vous avez confiée à un avocat et en changer : perte de confiance, désaccord sur la façon de mener votre défense, manque de diligence dans le suivi de votre dossier, honoraires excessifs, faute professionnelle…

  • Quelle qu’en soit la raison, vous devez l’informer par lettre recommandée avec avis de réception de votre souhait de mettre fin à sa mission.
  • Pensez à préciser que vous souhaitez récupérer les pièces de votre dossier. Il a l’obligation de vous les restituer à l’exception des échanges de courriers entre avocats.
    • Si vous avez déjà choisi un autre avocat, ce dernier peut demander à votre ancien avocat de lui transmettre directement votre dossier.
    • Si c’est vous qui récupérez le dossier, mieux vaut vous déplacer à son cabinet. À défaut, l’avocat sera en droit de vous facturer les frais d’envoi.

2. Réglez ses honoraires avant de changer d'avocat

S’il reste des honoraires non réglés et correspondant au travail qu’il a déjà accompli, après avoir reçu votre lettre de destitution, votre avocat vous adressera une note d’honoraires.

Vous avez l’obligation de régler les honoraires restant dus. À défaut, l’avocat que vous avez choisi pour le succéder ne pourra pas reprendre votre dossier.

Aussi dans la rubrique :

Fin de mission

Sommaire