Modèle de lettre :Requête en réhabilitation judiciaire

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2020

Téléchargez gratuitement ce courrier type à compléter :

Format Word .doc
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
décembre 2020

GRATUIT

Sommaire

À quoi sert ce modèle de courrier ?

Régie par les articles 133-12 et suivants du Code pénal, ainsi que par les articles 782 et suivants du Code de procédure pénale, la réhabilitation est une procédure permettant d'effacer les condamnations prononcées à l'encontre d'un individu et portées sur le casier judiciaire. Il existe deux types de réhabilitations :

  • la réhabilitation de plein droit ;
  • la réhabilitation judiciaire.

La réhabilitation de plein droit entraîne l'effacement automatique des peines prononcées dans un délai défini par la loi. Cependant, si le condamné souhaite que sa condamnation soit effacée avant ce délai légal, il peut émettre une requête en réhabilitation judiciaire.

Notice : Requête en réhabilitation judiciaire

La requête en réhabilitation judiciaire s'effectue par le biais d'un courrier avec avis de réception adressé au procureur de la République. En pratique, le procureur de la République compétent est celui du lieu où réside le demandeur.

Le délai de la demande est variable en fonction de la peine prononcée. En effet, ce délai est, hors récidive, d'un an pour les contraventions, de trois ans pour les délit et de cinq ans pour les crimes. Pour les récidivistes n'ayant subi aucune peine criminelle et les condamnés qui, après réhabilitation, ont encouru une peine délictuelle, le délai est de six ans. Ce délai est étendu à dix ans pour les récidivistes ayant exécuté une peine criminelle. Il est à noter que le délai court à partir du moment où la peine est réputée avoir été exécutée.

Le condamné doit en outre justifier du paiement des amendes ou dommages et intérêts.

Modèle de lettre

[Nom et prénom]

[coordonnées]

[Madame/ Monsieur] le Procureur de la république

Tribunal de grande instance de [lieu du tribunal compétent]

[Adresse de la juridiction compétente]

[Ville], le [date]

Objet : requête en réhabilitation judiciaire

Lettre recommandée AR

[Madame/ Monsieur] le Procureur de la république,

Je soussigné(e) [Madame/Monsieur] [Nom et prénom], né(e) le [date] à [Lieu] et domicilié(e) à [adresse précise], par la présente, forme auprès de votre haute autorité une requête en réhabilitation judiciaire.

En effet, le [date], [le tribunal de police/ le tribunal correctionnel/ la cour d'assises] de [lieu de la juridiction compétente], a prononcé à mon encontre [indiquer la ou les peines] dans le cadre d'un(e) [crime/ délit/ contravention] de [nom de l'infraction] dont j'ai été reconnu(e) coupable.

Cependant, considérant que de telles peines portées au sein de mon casier judiciaire nuisent à mes intérêts, dans la mesure où [détailler], je sollicite à ce qu'il soit procédé à ma réhabilitation judiciaire.

En vous remerciant de l'attention que vous porterez à ma demande, je vous prie d'agréer, [Madame/ Monsieur] le Procureur de la république, l'expression de mes salutations distinguées.

[Signature]

Requête en réhabilitation judiciaire en PDF

Pour transformer votre modèle de lettre « Requête en réhabilitation judiciaire » en PDF, utilisez le logiciel de traitement de texte gratuit LibreOffice ou OpenOffice, qui permet de faire directement la conversion de word à PDF. Si vous utilisez une version récente de Word, vous pouvez aussi créer un PDF avec la fonction « enregistrer sous ».

Aussi dans la rubrique :

Casier judiciaire

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider