Modèle de lettre :Plainte pour destruction ou pour menace de destruction d’un bien

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2021

Téléchargez gratuitement ce courrier type à compléter :

Format Word .doc
Exemple à compléter
Notice d'utilisation
MAJ en
octobre 2021

GRATUIT

Sommaire

À quoi sert ce modèle de courrier ?

À moins de n'avoir eu que des conséquences légères, le fait de détruire, de détériorer ou de dégrader un quelconque bien appartenant à un tiers est réprimé par l'article 322-1 du Code pénal qui prévoit pour l'auteur une peine maximale de deux ans de prison et de 30 000 € d'amende (ou d'une peine de travail d'intérêt général).

Il y a lieu de penser que le préjudice est léger si le délinquant a simplement sali le bien de sa victime, si ledit bien n'avait qu'une valeur faible ou si la réparation de la détérioration n'a qu'un coût peu élevé.

En outre, le fait de tracer des dessins, des inscriptions ou des signes sur des façades, sur du matériel ferroviaire, sur des bâtiments, sur des voitures, sur des trottoirs ou sur des meubles urbains est passible, selon le même texte, d'une amende de 3 750 € si le préjudice est faible.

L'alinéa deux de l'article 322-2 du Code pénal prévoit une peine maximale de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende si le délinquant a agi en raison du fait qu'il savait ou qu'il supposait que sa victime faisait partie d'une race, une religion, une ethnie ou d'une nation déterminée (ou qu'elle n'en faisait pas partie).

D'autre part, le fait de menacer le propriétaire d'un bien de détruire ledit bien est passible des peines prévues par l'article 322-12 du Code pénal qui punit ce délit d'une peine pouvant atteindre 7 500 € d'amende ou six mois de prison. Ces peines sont applicables si :

  • l'individu menace de commettre une détérioration dangereuse pour les êtres humains ;
  • sa menace est réitérée ou si elle est matérialisée par quelque objet que ce soit.

Ces sanctions sont doublées si la menace est faite avec l'ordre de se conformer à une condition, c'est-à-dire si l'auteur de la menace exige que la victime lui verse de l'argent ou qu'elle réalise un acte contre sa volonté. Enfin, dans ce cas, les peines peuvent atteindre trois ans de prison et 45 000 € d'amende si l'individu menace d'employer un procédé dangereux pour les personnes.

Notice : Plainte pour destruction ou pour menace de destruction d’un bien

Si un individu a volontairement détérioré un bien qui vous appartient et si le préjudice que vous subissez est important, envoyez un courrier recommandé avec avis de réception au procureur de la République pour déposer plainte. N'oubliez pas de garder une copie de votre plainte et de réception car ces pièces vous seront utiles pour la suite de la procédure. Si l'individu s'est contenté de vous menacer, il faut faire la même démarche en précisant bien s'il a exigé que vous lui versiez de l'argent ou que vous fassiez quoique ce soit contre votre volonté ou s'il a menacé d'employer un procédé dangereux pour autrui.

Modèle de lettre

[Nom et Prénom]

[Adresse]

Monsieur le Procureur de la République de [ville]

Tribunal de grande instance de [ville]

[adresse]

Le [date]

Recommandé avec A.R

      1. Objet : Plainte pour [destruction / menace de destruction] d'un bien m'appartenant

Monsieur le Procureur de la République,

Si le bien a été détruit :

J'ai le regret de vous informer que [nom et adresse de l'auteur du délit] a détruit volontairement [nature du bien détérioré] le [date de la détérioration]. J'avais acheté ce bien le [date de votre achat] pour le prix de [montant] €. Vous trouverez ci-joint une photo du bien détruit.

Je vous précise que cette personne semble avoir agi par pure méchanceté à mon égard et que plusieurs personnes [indiquer leurs noms et leurs adresses] ont constaté les faits. Je vous adresse également ci-joint les attestations qu'elles ont signées.

Si vous avez été victime d'une menace de destruction de bien

J'ai le regret de vous informer que [nom et adresse de l'auteur du délit] m'a menacé de détruire volontairement [nature du bien que le délinquant menace de détruire]. Je précise que

Au choix selon le cas :

  • l'individu a menacé de [décrire le procédé que le délinquant menace d'utiliser et indiquer pourquoi ce procédé est dangereux pour les personnes] et il a répété ses menaces plusieurs fois.

  • l'individu a menacé de [décrire le procédé que le délinquant menace d'utiliser et indiquer pourquoi ce procédé est dangereux pour les personnes] et il m'a adressé [indiquer s'il s'agit d'écrits, d'images ou d'objets d'une autre nature] pour matérialiser sa menace.

  • il a exigé que je [préciser ce que le délinquant a exigé ce que vous fassiez pour ne pas qu'il exécute sa menace]. En outre, il a menacé de [si le délinquant a menacé d'employer un procédé dangereux pour les personnes, préciser la nature de ce procédé].

Je suis donc conduit(e) à déposer plainte contre cette personne.

En vous remerciant très sincèrement à l'avance de vos bons soins dans cette affaire, je vous prie d'agréer, Monsieur le Procureur de la République, l'expression de mes sentiments respectueux.

[Signature]

Plainte pour destruction ou pour menace de destruction d'un bien en PDF

Pour transformer votre modèle de lettre « Plainte pour destruction ou pour menace de destruction d'un bien » en PDF, utilisez le logiciel de traitement de texte gratuit LibreOffice ou OpenOffice, qui permet de faire directement la conversion de word à PDF. Si vous utilisez une version récente de Word, vous pouvez aussi créer un PDF avec la fonction « enregistrer sous ».

Ces pros peuvent vous aider