Partie civile

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2019

Sommaire

La victime ne participe au procès pénal qu'à condition de se constituer partie civile.

Le procès pénal est déclenché par la plainte de la victime, sous réserve de la décision du procureur de la République ; sauf hypothèse de la citation directe, la victime est partie au procès que si elle en fait formellement la demande, en se « constituant partie civile ».

La constitution de partie civile peut intervenir :

  • pour déclencher les poursuites, via la plainte avec constitution de partie civile,
  • ou alors que les poursuites pénales sont déjà engagées.

Plainte avec constitution de partie civile : le déclenchement des poursuites pénales par la victime

La victime d'une infraction qui souhaite obtenir réparation de son préjudice et la sanction de l'auteur des faits doit porter plainte.

Une fois la plainte déposée, il appartient au procureur de la République de décider des suites à donner à l'affaire : s'il décide de classer l'affaire ou ne répond pas au dépôt de plainte dans un délai de 3 mois, la victime peut porter plainte avec constitution de partie civile, devant le juge d'instruction.

La plainte avec constitution de partie civile a 2 effets :

  • Elle déclenche les poursuites pénales : le juge d'instruction mène une information judiciaire, au terme de laquelle il saisit la juridiction pénale compétente ou prononce un non-lieu.
  • La victime est automatiquement partie au procès : elle participe à son déroulement et peut obtenir une indemnisation.

La plainte avec constitution de partie civile est une lettre adressée au juge d'instruction du tribunal de grande instance compétent, qui indique : l'identité de la victime, sa volonté de se constituer partie civile et sa demande d'indemnisation.

Constitution de partie civile au cours des poursuites pénales

Après le dépôt de plainte, si le procureur de la République décide d'engager des poursuites pénales contre l'auteur de l'infraction, la victime qui souhaite être indemnisée a 2 options :

  • elle saisit la justice civile,
  • elle se constitue partie civile pour prendre part au procès pénal.

La victime peut se constituer partie civile à tout moment de la procédure :

  • pendant la phase d'information judiciaire : par lettre recommandée AR au tribunal compétent,
  • le jour de l'audience de jugement : par déclaration au juge, par la victime elle-même ou par son avocat.

Aussi dans la rubrique :

Préjudice pénal

Sommaire

Saisir la justice pénale

Déposer une plainte avec constitution de partie civile

Déposer une plainte avec constitution de partie civile
Voir 1 article de plus

Se constituer partie civile

Constitution de partie civile suite à un risque causé à autrui Constitution de partie civile suite à une plainte pour faux et usage de faux Constitution de partie civile suite à une plainte pour privation de nourriture ou de soins à un mineur Constitution de partie civile suite à une plainte pour atteinte au secret des correspondances Constitution de partie civile suite à une plainte pour tortures et actes de barbarie Constitution de partie civile suite à une plainte pour délaissement d’une personne vulnérable Constitution de partie civile suite à une plainte pour viol Constitution de partie civile pour conditions de travail ou d'hébergement contraires à la dignité de la personne Constitution de partie civile suite à une plainte pour tentative d'escroquerie au jugement Constitution de partie civile suite à une plainte pour enlèvement et séquestration Constitution de partie civile suite à une plainte pour morsure de chien Constitution de partie civile suite à une plainte pour diffamation Constitution de partie civile suite à une plainte pour blessures involontaires Constitution de partie civile suite à une plainte pour homicide involontaire Constitution de partie civile suite à une plainte pour vol Constitution de partie civile suite à une plainte pour harcèlement sexuel Constitution de partie civile suite à une plainte pour atteinte à la représentation de la personne Constitution de partie civile pour atteinte au respect dû aux morts Constitution de partie civile suite à une plainte pour violation du droit de propriété intellectuelle Constitution de partie civile suite à une plainte pour abus d’état d’ignorance ou de faiblesse Constitution de partie civile suite à une plainte pour inceste sur mineur Constitution de partie civile suite à une plainte pour menaces Constitution de partie civile suite à une plainte pour menace de mort Constitution de partie civile suite à une plainte pour incitation d’un mineur à commettre un crime ou un délit Constitution de partie civile suite à une plainte pour incitation de mineurs à faire un usage illicite de stupéfiants Constitution de partie civile suite à une plainte pour bizutage Constitution de partie civile suite à une plainte pour violences Constitution de partie civile suite à une plainte pour persécution d’un groupe pour motif racial ethnique ou national Constitution de partie civile suite à une plainte pour esclavage Constitution de partie civile suite à une plainte pour harcèlement moral Constitution de partie civile suite à une plainte pour persécution d’un groupe pour motif religieux Constitution de partie civile suite à une plainte pour agression sexuelle Constitution de partie civile suite à une destruction de bien