Avocat conseil

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2018

Sommaire

  • Le recours à un avocat pour régler un conflit
  • Le recours à un avocat en l'absence de conflit

Le recours à un avocat peut être utile lors d'un conflit, mais aussi en dehors.

L'avocat est un professionnel du droit, investi de plusieurs missions ; il peut être utile lors d'un conflit, mais aussi dans la vie de tous les jours, pour certains actes complexes.

Le recours à un avocat pour régler un conflit

Un conflit peut être résolu au moyen d'un règlement amiable ou d'un procès. Dans les 2 hypothèses, l'avocat peut être très utile.

En amont, l'avocat informe et conseille son client

En cas de conflit, il est conseillé d'avoir recours à un avocat ; en effet, avant d'entamer toute procédure judiciaire ou amiable :

  • L'avocat informe le client sur les règles légales applicables au conflit.
  • L'avocat calcule les chances de succès du client : il lui explique les issues possibles du conflit et le conseille sur l'opportunité des procédures contentieuses ou amiables.
  • L'avocat explique au client le déroulement des différentes procédures possibles : il indique le coût et les délais prévisibles.

Lors du règlement du conflit, l'avocat représente et assiste son client

L'avocat effectue – pour le compte de son client – toutes les démarches nécessaires au règlement du conflit : tenter un règlement amiable, saisir la justice, constituer le dossier, etc.

En cas de procès, l'avocat assure la défense du client en plaidant le dossier devant le juge.

Le recours à un avocat en l'absence de conflit

En dehors de tout conflit, l'avocat peut prodiguer des conseils d'une part, rédiger certains actes d'autre part.

L'avocat conseille

Certains événements de la vie courante ont des conséquences légales non négligeables ; l'avocat explique ces conséquences et conseille – dans l'intérêt du client – la mise en œuvre de certaines mesures.

Il est notamment judicieux de consulter :

L'avocat rédige

L'avocat est compétent pour établir tout acte juridique :

  • pour le compte d'un particulier : convention de régime matrimonial, contrats, transaction amiable, baux, promesses de vente, etc.
  • pour le compte d'une entreprise : statuts, PV d'assemblées, contrats de travail, etc.