Éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2019

Sommaire

Le sigle PJJ désigne la protection judiciaire de la jeunesse, dont la mission est de prendre en charge les mineurs, qu'ils soient victimes ou délinquants.

C'est ainsi que la PJJ intervient auprès des mineurs en danger, pris en charge dans le cadre de l'assistance éducative, mais aussi auprès des mineurs condamnés par la justice pénale. Dans ce cadre, la PJJ assure le suivi des mesures éducatives, sanctions éducatives ou peines prononcées par les juridictions pénales des mineurs.

Les éducateurs de la PJJ interviennent directement auprès de ces jeunes. En quoi consiste leur travail et comment sont-ils recrutés ?

Modalités d'intervention des éducateurs de la PJJ

Parmi les personnels de la PJJ, les éducateurs interviennent directement auprès des mineurs. Cette intervention peut avoir lieu aussi bien en milieu ouvert que dans des centres d'hébergement.

Selon les modalités de leur intervention, les éducateurs rencontrent régulièrement les mineurs concernés et leur famille, voire partagent le quotidien de ces mineurs lorsqu'ils sont placés.

L'éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse intervient sur décision judiciaire et participe aux enquêtes ordonnées par le juge des enfants.

Il travaille en lien étroit avec l'assistant de service social, le psychologue, le psychiatre, l'infirmier...

Lire l'article Ooreka

Éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse : rôle

L'éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse apporte une aide éducative et favorise l'insertion sociale du mineur en danger ou du mineur délinquant.

Son rôle est d'évaluer l'environnement dans lequel le mineur évolue, d'apprécier le rapport à sa famille et à son milieu scolaire, avant d'élaborer des solutions éducatives.

Les rapports d'investigations et les synthèses de suivi rédigés par l'éducateur PJJ permettent au magistrat de prendre les décisions les plus appropriées à la situation du mineur concerné. À ce titre, la PJJ est un partenaire privilégié des acteurs de la justice des mineurs (parquet et juges des enfants notamment).

L'éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse peut notamment procéder à une enquête sociale afin de collecter des renseignements sur la situation matérielle et morale de la famille, sur le caractère et les antécédents du mineur, sur sa fréquentation scolaire, son attitude à l'école, sur les conditions dans lesquelles il a vécu ou a été élevé...

Structures publiques ou associatives de la PJJ

L'éducateur PJJ est un fonctionnaire du ministère de la Justice (la PJJ est une administration) qui exerce dans le cadre d'un mandat judiciaire au sein de différentes structures publiques (structures du secteur public relevant de la protection judiciaire) ou associatives (structures du secteur privé gérées par des associations habilitées).

L'éducateur PJJ peut également intervenir en prison auprès des mineurs incarcérés.

Éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse : recrutement

Le recrutement des éducateurs PJJ se fait, selon l'article 3 du décret n° 92-344 du 27 mars 1992, dernièrement modifié par décret n° 2017-1430 du 3 octobre 2017 :

  • par la voie d'un concours sur titre, si le candidat est titulaire du diplôme d’État d'éducateur spécialisé ;
  • par la voie d'un concours externe sur épreuves, pour les candidats titulaires du diplôme d'État d'éducateur spécialisé ou les candidats ayant obtenu la reconnaissance de leur expérience professionnelle équivalente de 2 ou 3 ans selon le niveau d'études ;
  • par la voie de deux concours internes, l'un sur épreuves, l'autre sur titres ouverts aux fonctionnaires et agents publics de l'État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics ;
  • par la voie d'un concours ouvert aux candidats justifiant de l'exercice, pendant au moins cinq ans au cours des dix années précédant la date de clôture des inscriptions audit concours, de certaines activités.

Après le concours, le candidat suit une formation rémunérée en alternance (cours à l’École nationale de la PJJ à Roubaix et stages dans les différents services de la Direction de la PJJ).

À l'issue de cette formation, le stagiaire est titularisé et reçoit son affectation.

 

Justice

Justice : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le fonctionnement judiciaire
  • Les infos essentielles sur les intervenants
  • Des conseils pour saisir la justice
Télécharger mon guide