Arnaque sentimentale

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Getty Images / Wavebreakmedia

Si vous êtes victime d'une arnaque sentimentale, vous pouvez réagir sur le plan juridique. Le divorce ou la dissolution du mariage sont envisageables.

Définition de l'arnaque sentimentale

Une arnaque sentimentale consiste à feindre des sentiments amoureux pour une personne afin d'en retirer des avantages : argent, services, relations sexuelles, mariage ou autres.

La victime peut se faire piéger par exemple sur des sites internet, par le biais de clubs de rencontres, ou tout simplement à la suite de rencontres dans la vie.

Arnaque sentimentale : responsabilité civile générale

Tout agissement qui cause un dommage oblige le fautif à réparer civilement ce dommage (article 1240 du Code civil). Cette responsabilité civile générale vous permet de demander en justice des dommages-intérêts au fautif. Vous pouvez poursuivre civilement la personne qui a feint des sentiments amoureux pour vous. Vous pouvez aussi poursuivre civilement ses complices ou les personnes qui ont permis l'arnaque. S'il s'avère par exemple qu'un site internet ou un club de rencontres portent une part de responsabilité, engagez leur responsabilité civile.

Demandez réparation pour le préjudice matériel (argent ou patrimoine perdus, dépenses diverses, etc). N'oubliez pas non plus le préjudice moral ou sentimental.

Bon à savoir : il se peut que la personne qui feint des sentiments amoureux pour vous vous escroque parallèlement pour capter votre argent ou votre patrimoine. Dans ce cas, vous pouvez porter plainte pour escroquerie (article 313-1 du Code pénal). Il se peut aussi que l'arnaqueur tente de s'approprier votre héritage. Il faudra alors mettre en œuvre toutes les solutions juridiques pour faire échec à cette appropriation.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Dissolution du mariage en cas d'arnaque sentimentale

Le Code civil prévoit la possibilité de faire annuler le mariage en cas d'arnaque sentimentale.

Bon à savoir : vous pouvez également demander le divorce pour faute ou pour altération définitive du lien conjugal si la communauté de vie a cessé depuis au moins deux ans.

Nullité absolue du mariage

Il n'y a pas de mariage quand il n'y a pas de consentement (article 146 du Code civil). Or, en cas d'arnaque sentimentale, votre consentement est inexistant.

L'article 146 du Code civil vous permet de demander en justice la nullité du mariage. Vous devez le faire dans les 30 ans suivant la célébration du mariage (article 184 du Code civil).

Nullité relative du mariage

Un époux dont le consentement n'a pas été libre peut demander l'annulation du mariage (article 180 du Code civil). Même chose si l'époux trompé a été induit en erreur sur ce qu'est l'autre conjoint et sur ses qualités essentielles.

Le conjoint abusé peut demander la nullité du mariage dans les 5 ans suivant sa célébration (article 181 du Code civil).

Bon à savoir : si un étranger feint des sentiments pour vous et ne vous épouse que pour obtenir la nationalité française ou pour bénéficier d'une protection contre une reconduite à la frontière, il s'agit d'un mariage gris. L'époux étranger insincère risque une condamnation pénale (avec notamment 5 ans de prison, 15 000 € d'amende, interdiction de séjour, interdiction du territoire français).

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
hugues wostyn

responsable service recouvrement | cabinet d.f & associés

Expert

JR
jean-pierre r.p

retraité

Expert

DO
daniel ohayon

expertise comptable, commissariat aux comptes | bm fiduciaire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez les conseils d'un spécialiste.

Gratuit et sans engagement !



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !