Police ou gendarmerie

Sommaire

La police et la gendarmerie ont pour objectif le maintien de l'ordre et de la sécurité des personnes et des biens.

La vraie différence est leur compétence géographique. La police et la gendarmerie ont chacun leur compétence territoriale : les grandes agglomérations relèvent de la police, les zones rurales, périurbaines et les villes petites et moyennes relèvent de la gendarmerie.

Police ou gendarmerie : distinction

La Police nationale

Les agents de la police nationale sont fonctionnaires de l’État, principalement affectés dans les régions urbaines.

Les policiers ont le statut civil et non militaire. Ils travaillent en équipe, en uniforme ou en civil, et sont toujours armés.

Leurs missions varient en fonction de leurs affectations. Les policiers peuvent avoir des missions très variées car il existe différents services au sein de la Police nationale. Toutes les missions sont exercées dans le respect des droits de l'homme sous l'autorité du ministre de l'Intérieur ou du préfet. La police reçoit des missions qui sont organisées au niveau central par la Direction générale de la Police nationale (DGPN).

Les missions de sécurité publique de la Police nationale

Il s'agit de la mission généraliste de la police nationale qui consiste en l'assistance, la prévention, le maintien de l'ordre et le rétablissement de l'ordre. Elle lutte contre toute forme de délinquance (la criminalité, les violences, etc.) et encadre les événements sportifs, les manifestations.

La Direction centrale de la sécurité publique (DCSP) dirige la sécurité publique.

Il existe un hôtel de police par département et des commissariats qui couvrent une ou plusieurs communes.

Les missions de police judiciaire

Ces missions sont exercées en liaison avec l'autorité judiciaire (le ministère public).

La police judiciaire est en charge, avant ou après l'ouverture d'une procédure judiciaire, des enquêtes, ce qui signifie constater les infractions pénales, rassembler les preuves, rechercher et arrêter les auteurs d'infractions.

La Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) dirige la police judiciaire. Il existe des directions régionales et inter-régionales.

Les missions de renseignement

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), anciennement « Renseignements généraux » (RG), se charge de déceler, prévenir et informer les autorités gouvernementales de toute menace susceptible de porter atteinte à la nation, à l'ordre public, aux institutions, etc.

Elle est implantée dans chaque département : service central du Renseignement territorial (SCRT).

Lire l'article Ooreka

Les missions de protection

Le service de la protection (SDLP) est l'ancien service de protection des hautes personnalités.

Au niveau de la DGPN, il existe des services et directions spécialisées, comme :

  • le RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion) créé en 1985 pour lutter contre le grand banditisme, la criminalité organisée et le terrorisme ;
  • la Direction centrale des Compagnies républicaines de sécurité (DCCRS) ;
  • l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN) qui est chargée du contrôle des directions et des services ;
  • la Direction centrale de la Police aux frontières (DCPAF).

La Gendarmerie nationale

Les gendarmes sont des militaires et, à ce titre, ils vivent dans des casernes et peuvent être mobilisés si la situation l'exige.

Leurs missions varient en fonction de leurs affectations.

Gendarmerie départementale

La gendarmerie départementale est composée de régions de gendarmerie subdivisées en groupements de gendarmerie subdivisés en compagnies de gendarmerie subdivisées en brigades territoriales de gendarmerie.

Les victimes portent plainte dans les brigades de gendarmerie. C'est à ce niveau que sont effectuées les enquêtes administratives et judiciaires.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Gendarmerie mobile

Elle a pour mission le maintien et le rétablissement de l'ordre et de la sécurité. Elle intervient sur l'ensemble d'un département en renfort de la gendarmerie départementale.

Garde républicaine

Elle a des missions de sécurité publique et d'honneur.

Il existe des unités spécialisées comme le Groupement d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) qui est spécialisé dans la gestion de crises et a une mission équivalente à celle du RAID.

Similitudes entre la police et la gendarmerie

Outre de fortes ressemblances concernant les unités spécialisées, il existe entre la Police nationale et la Gendarmerie nationales d'autres similitudes.

Depuis 2014, gendarmerie et police sont soumis au même code de déontologie intégré dans le Code de la sécurité intérieure. Chaque policier et chaque gendarme doit effectuer sa mission dans le respect de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, de la Constitution, des conventions internationales et des lois.

Les policiers et les gendarmes n'ont pas le droit de grève.

Depuis 2009, police et gendarmerie sont sous la tutelle du ministère de l'Intérieur.

Dans le domaine de la police judiciaire, des gendarmes ou des policiers peuvent être amenés à traiter des enquêtes de manière indifférenciée.

Police ou gendarmerie : les différences

Outre la répartition de leur compétence au niveau géographique, il existe des différences.

La Police nationale est organisée selon un schéma horizontal avec de grandes directions et la Gendarmerie nationale est organisée selon un schéma vertical (polyvalence de ses unités).

Les gendarmes, par leur statut militaire, sont soumis aux mutations et à une plus grande disponibilité.

Lire l'article Ooreka
Justice

Justice : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le fonctionnement judiciaire
  • Les infos essentielles sur les intervenants
  • Des conseils pour saisir la justice
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Police nationale

Sommaire

Distinction police et gendarmerie

Police ou gendarmerie

Mission de sécurité publique

Brigade de sûreté urbaine Gardien de la paix