Centre de détention

Sommaire

On différencie différents types d'établissements pénitentiaires (établissements pour peines avec les centres pénitentiaires, centres de semi-liberté, maisons centrales ou encore centres de détention).

Les centres de détention sont orientés vers la re-socialisation des détenus. Le point maintenant.

Centre de détention : un objectif de réinsertion sociale

Les centres de détention, créés en 1975, accueillent les condamnés présentant les meilleures perspectives de réinsertion sociale au niveau du travail, des études ou du logement.

Le régime de détention est donc principalement orienté vers la re-socialisation. Selon l'article D 72 du Code de procédure pénale :

« Les centres de détention comportent un régime principalement orienté vers la réinsertion sociale et, le cas échéant, la préparation à la sortie des condamnés ».

Un centre de détention accueille des personnes condamnées à des peines supérieures à 2 ans.

Caractéristiques d'un centre de détention

Appliquer un régime différencié

Les centres de détention se caractérisent par l'application d'un régime différencié visant à mettre en place des programmes adaptés à chaque détenu :

  • Selon leur profil, les détenus peuvent donc bénéficier de plus ou moins d'autonomie dans leurs déplacements et dans l'accès aux activités.
  • Le régime différencié permet d'individualiser les peines de détention et de mettre en place un programme de réinsertion sociale adapté à chaque détenu, tout en assurant la sécurité des personnes.

Favoriser les activités collectives

Un centre de détention est conçu de façon à favoriser les activités collectives.

Il dispose donc de plusieurs espaces de vie :

  • salles d'activités ;
  • salles informatiques ;
  • bibliothèques ;
  • salles de sport, etc.

Par ailleurs, afin de favoriser les emplois rémunérés et la formation professionnelle, le centre de détention peut accueillir divers ateliers.

Faire accéder au travail, à la formation, aux activités

Selon leur profil et le programme établi, les détenus peuvent se voir proposer :

  • un travail pour le compte d’entreprises privées ou pour le compte du service de l’emploi pénitentiaire (SEP) ;
  • une formation générale ou professionnelle ;
  • diverses activités (sport, musique, écriture, arts plastiques, théâtre, audiovisuel, etc).

Liste des centres de détention en France

En 2016, on compte 27 centres de détention en France : Neuvic-sur-l'Isle, Roanne, Montmédy, Mauzac, Ecrouves, Châteaudun, Villenauxe-la Grande, Uzerche, Val-de-Reuil, Melun, Saint-Sulpice-la-Pointe, Oermingen, Papéari, Taiohae, Argentan, Joux-la-Ville, Casabianda-Aléria, Muret, Bapaume, Uturoa, le Port (Réunion), Toul, Eysses-Villeneuve-sur-Lot, Bédenac, Saint-Mihiel, Tarascon, Salon-de-Provence.